Léo Veschambre

Il sort tout droit (enfin ce que les chemins de montagne permettent) de la forêt, avec une contrebasse aussi bricolée qu’une 2cv de l’Ardèche après 25 années de routes sinueuses et défoncées.

Surnommé « l’homme à la contrebasse concave » ce jeune ours cévenol d’adoption partagera avec vous (avant tout sa grande timidité) mais aussi sa sensibilité à travers sa voix grave et implorante et son jeu de contremémère.

Aussi fier que peureux, aussi caractériel qu’émotif, pour tous ceux et celles qui aiment le nougat…(dur à l’extérieur, tendre à l’intérieur!).

Que cache ce mystérieux personnage derrière sa contrebasse concave?

Un cœur aussi gros que son instrument. Une voix profonde qui enveloppe (timbrée ! ah ah ah!)